28 juillet 2010

Une amie m'a dit...

Moi, névrosée comme pas 2, toujours inquiète, éternelle insatisfaite, une prise de tête permanente avec cette impression de mal faire, pas assez ou trop, pas comme il faut, aucune confiance en moi...

Aujourd'hui, une amie m'a dit que je gerais ma vie comme elle voudrait arriver à gerer la sienne, que tout paraissait aller simplement avec moi, que les enfants semblaient aller tout seul, tout le contraire de ce qu'il me semblait quoi.

La semaine dernière, elle m'avait déjà dit que j'étais trop: trop gentille, trop généreuse, que quand je buvais je buvais trop, que quand je fumais je fumais trop (mais c'est tellement pas souvent), que quand je m'ouvrais je m'ouvrais trop, que j'étais trop sensible, que je prenais trop les choses à coeur... trop quoi...

Et bien, cette amie ne lira certainement jamais ces mots mais je voudrais lui dire merci.

Merci de m'avoir si bien cernée, merci de m'avoir dit tout ça aujourd'hui, car on entend plus souvent des reproches que des compliments, merci pour tes paroles parce qu'elles m'ont apaisée.

Je ne sais pas si c'est la fin de ma quète de perfection, on ne se change pas si facilement je pense, mais l'allure va peut être pouvoir ralentir...

J'étais justement en pleine reflexion sur les petits bonheur de la vie, sur savoir profiter et les savourer (merci aussi à Cali de m'avoir rappelé qu'on pouvait mourir demain) et je sens comme un vent de quiétude venir me caresser...

Que c'est bon ce début de sérénité...


Commentaires sur Une amie m'a dit...

Nouveau commentaire